Informations sur les tubes à essai Dans la verrerie de laboratoire, les tubes à essais sont les outils les plus utilisés. Ils y jouent donc un rôle prépondérant. Qu’est-ce qu’un tube à essai ? Le tube à essai est un cylindre de verre ou en plastique qui se présente sous divers formats et extrémités. On utilise principalement le tube […]

Tube à essai

Informations sur les tubes à essai

Dans la verrerie de laboratoire, les tubes à essais sont les outils les plus utilisés. Ils y jouent donc un rôle prépondérant.

Qu’est-ce qu’un tube à essai ?

tube a essai

Le tube à essai est un cylindre de verre ou en plastique qui se présente sous divers formats et extrémités. On utilise principalement le tube à essais pour effectuer des mélanges ou encore des transformations chimiques en utilisant d’infimes quantités de produits.

Les réactions chimiques dans les tubes à essai présentent néanmoins des dangers auxquels il faut répondre au préalable. Des moyens de sécurité et des précautions de manipulation appropriés doivent être mis en œuvre avant toute utilisation.

Les différences entre tubes à essai en verre ou en plastique ?

Le tube en verre à l’unique avantage de ne pas “blanchir”. Le tube en plastique, en revanche, subit davantage les affres du temps et ne résiste pas aux rayures. Malgré tout, il est tout aussi transparent et résistant que le tube à essai en verre et aussi plus facilement manipulable. Quelques biologistes se sont rendus compte que le polypropylène, utilisé dans la composition du tube en essai, n’était pas chimiquement stable et libéraient des molécules qui entraînaient une inhibition d’une protéine humaine.

Les différentes utilisations des tubes à essais

Chimie : les tubes à essais sont largement utilisés par les chimistes en laboratoire pour traiter les produits chimiques, en particulier pour les expériences et les essais qualitatifs (tube en verre laboratoire). Leurs fonds sphériques et les côtés verticaux réduisent la perte de masse lors du versement, les rendent plus faciles à laver et permettent une surveillance optimale du contenu. Le cou long et étroit ralentit la propagation des gaz dans l’environnement.

Médecine : en médecine clinique, on les utilise avec de l’air enlevé, appelés vacutainers, sont utilisés pour collecter et retenir des échantillons de fluides physiologiques tels que le sang, l’urine, le pus et le liquide synovial. Ces tubes en verre sont généralement scellés avec un bouchon en caoutchouc et ont souvent un additif spécifique placé dans le tube avec la couleur du bouchon indiquant l’additif. Par exemple, un tube supérieur bleu est un tube à essai de 5 ml contenant du citrate de sodium comme anticoagulant, utilisé pour recueillir du sang pour la coagulation et des tests de glucose-6-phosphate déshydrogénase. Les petits flacons utilisés en médecine peuvent avoir un snap-top (également appelé charnière) moulé dans le flacon.

La Biologie : les tubes de culture sont utilisés dans la biologie et les sciences connexes pour la manipulation et la culture de toutes sortes d’organismes vivants, tels que les moisissures, les bactéries, les semis, les boutures de plantes, etc. Certains racks pour tubes de culture sont conçus pour maintenir les tubes à essai dans une position horizontale, afin de maximiser la surface du milieu de culture à l’intérieur.

Les tubes de culture pour la biologie sont généralement constitués de plastique transparent (comme le polystyrène ou le polypropylène) par moulage et par injection et sont souvent éliminés après utilisation. Certaines sources considèrent que la présence d’une lèvre distingue un tube à essai d’un tube de culture.

Autres utilisations : les tubes à essais sont parfois utilisés comme vases à fleurs, verrerie pour certains plans faibles, ou des récipients pour épices.

Comment bien choisir vos tubes à essais ?

Tout dépend de l’usage que vous voulez en faire. Le prix entre en ligne de compte bien évidemment. Il est préférable d’éviter de porter son choix sur des modèles de tubes à essais bas de gamme pour s’épargner toute déconvenue. Privilégiez des tubes aux bords droits, plus facilement malléables. Les tubes aux bords relevés sont tout particulièrement pratiques car ils permettent une légère inclinaison du réceptacle une fois posé.